Jenn E Norton

Jenn E Norton est une artiste qui utilise les médias temporels pour créer une expérience d’installations immersive. Ses oeuvres recadrent les paysages et les objets familiers en occurrences fantastiques et oniriques. Utilisant la vidéo stéréoscopique et interactive, l’animation, la réalité augmentée et la sculpture cinétique, les installations de Norton explorent les limites floues de la virtualité et du domaine physique. Se servant de la vidéo comme point de départ de sa démarche artistique, les compositions vidéo imaginatives de Norton intègrent des images disjonctives. Celles-ci sont liées ensemble en post-production avec une combinaison de précinéma et de technologies d’affichage contemporaines. Ses animations récentes et les applications de réalité augmenté de Jenn E Norton ont suscité chez l’artiste un intérêt d’explorer les échanges d’informations entre humains, par la technologie ou, comme présenté dans sa dernière exposition solo, par les plantes. Les aires de recherches actuelles de Norton explorent l’usage de la métaphore dans la physique comme un concept de genèse, d’outil de communication, de poésie et de démonstration de l’application de la technologie et du phénomène humain. Ses récentes expositions nationales et internationales incluent ‘Ways of Something’ dans DREAMLANDS: IMMERSIVE CINEMA AND ART, 1905–2016 au Whitney Museum of American Art de Lorna Mills, dans l’avenir au Ontario Place et dans Slipstream, une tournée nationale solo qui débutera au Robert Mclaughlin Gallery. En 2020, les installations de réalité augmentée de Norton sont présentées chez ELLEPHANT à Montréal, au Hybrid Art Fair à Madrid et au Museum of Contemporary Art à Toronto, pendant que ses oeuvres voyagent à Kelowna Art Gallery et au Dunlop Art Gallery à Regina. Jenn E Norton est actuellement une candidate au Doctorat d’art visuels à l’université de York.