Shanna Strauss

Shanna Strauss est une artiste queer polivalente Tanzannienne-Canado-Américaine. Elle a grandi en Tanzanie avant de déménager aux Etats-Unis, puis au Canada où elle y vit douze années durant. Son expérience de vie et de navigation entre différents espaces géographique, culturel, linguistique et historique a largement influencé l’artiste dans sa pratique. Le travail de Shana explore la transmission orale des récits, son héritage familial, la mémoire ancestrale et la spiritualité dans les traditions de la diaspora africaine, et rend ainsi hommage aux femmes de sa famille et des communautés auxquelles elle est liée. Elle travaille principalement avec du bois trouvé, qu’elle assemble par la suite en utilisant une variété de techniques, y compris le photo-transfert, la peinture, la combustion du bois, la sculpture sur bois et le collage.Des perles, des tissus et d’autres matériaux de son pays natal, la Tanzanie, sont intégrés dans ses pièces, ainsi que des symboles et des motifs qui ont une signification spirituelle et culturelle.

L’art public et l’engagement communautaire font également partie de sa pratique artistique. Son engagement envers une transformation sociale radicale a inspiré la création de projets collaboratifs, tels que des peintures murales publiques qui centrent les expériences et les histoires des individus  BIPOC et des communautés. Ses œuvres publiques peuvent être vues à Montréal, Tucson, San Francisco, El Cerrito et Sacramento.

En 2020, Shanna a été récompensée par le Prix Powerhouse de La Centrale Galerie à Montréal et le Fellowship Award du Kala Art Institute à Berkeley, en Californie. Elle a récemment déménagé à Oakland en Californie, où elle élargit sa pratique artistique, tout en travaillant sur divers projets collaboratifs.